Tutoriel cosplay TRU - Le débardeur / The top

 

 

Le débardeur :

 

The top :

 

 

J’ignore si ce que vous possédez est du tissu stretch ou pas. Dans mon cas il s’agit de tissu non-stretch, mais dans ma grande naïveté j’ai procédé comme si c’était le cas. J’ai donc pris un débardeur qui m’allait bien, en ai reporté les mesures puis dessiné les emplacements pour la résille.

I don’t know if the fabric you own is stretch or not. In my case it is not, but in my ignorance I proceeded as if it was. I took a top I already had and used its measures and then drew the emplacements for the mesh fabric.

 

(image 1)

Prévoyez une bonne marge pour l’ourlet, pas comme moi :’(

Découpez, avec de la marge, votre résille. Anticipez sa transparence (pas comme moi, ahah ça commence bien !) en y plaçant un tissu derrière : superposez et cousez les bords, pas au centre.

Découpez le tissu au centre de la zone qui sera occupée par la résille (voir ci-dessous)

 

Plan a margin for the hem, not like me :’(

Cut, with a margin, your mesh fabric. Anticipate its transparency (not like me) by adding a black fabrick behind it. Sew it on the edges of your piece of fabric, not in the centre.

Cut the fabric in the half-way of the area that will be occupied by the mesh fabric (see below)

(image 2)

L’incrustation de la résille, si vous souhaitez que la transition entre les deux matières soit la plus « à fleur » possible, doit à mon sens suivre cette méthode :

A. Placez votre tissu à l’endroit et la résille à l’envers superposée, en alignant la zone de transition comme sur l’image ci-dessous :

 

For the inlaying of the mesh fabric, if you want the transition between the two fabric to be the most on the surface of the other fabric, you need (for me) to use this way :

A. Place your fabric the right way up and the mesh fabric the wrong way round, lining up the transition zone like on the picture below :

(image 3)

B. Retournez la résille sur la droite

 

B. Turn over the mesh fabric to the right

(image 4)

C. Cousez en tirant légèrement à la perpendiculaire de votre couture afin d’aplatir la transition entre le tissu et la résille.

C. Sew and pull lightly by the perpendicular of your seam in the aim to flatten the transition between the fabrics.

 

 (image 5)

Répétez l’opération pour les autres zones du débardeur.

En ce qui concerne la zone de la poitrine, comme j’avais un tissu non stretch et que je voulais éviter de créer des pinces, j’ai – très expérimentalement – porté le débardeur et fait une simulation de la résille posée sur moi pour marquer la position. Je suis désolée mais pour ce coup j’ai sans doute pas eu l’idée la plus adaptée….

La languette du dos quant à elle est simplement faite de deux couches de tissu superposées, cousues, retournées puis surpiquées :

 

Repeat the operation for the other areas of your top.

For the bust area, as I didn’t had a stretch fabric and that I wanted to avoid creating darts, I – very experimentally – put on the top and had a try on myself for the mesh fabric to mark its position. I’m sorry but for this one I surely didn’t had the best idea…

The « tongue » in the back is simply done with two layers of superimposed fabrics, sewed, turned over and then overstitched.

 

 (image 6)

J’ai ensuite assemblé la partie de face avec la partie de dos. Je n’ai fait l’ourlet qu’à la fin, afin que les zones de transition soient les plus naturelles possibles.

C’est là que vous serez contentes d’avoir laissé assez de tissu pour les ourlets des bretelles de votre débardeur… !

 

I put together the front and the back sides. I did the hem at the very end, in the aim to get the best transitions possible between the mesh fabric and the green one.

You’ll be happy here for having kept enough fabric for the hems on the braces !

 

 

Débardeur : Fait !

 

Top : Done !