Tutoriel cosplay TRU

TOMB RAIDER UNDERWORLD COSPLAY TUTO

(tenue classique / classic outfit)

 

Tutoriel en français

Tutorial in english

 

Bienvenue!

Ici vous trouverez la presque totalité des photos prises pendant la création de mon cosplay.

Je ne prétends pas détenir la meilleure méthode pour réaliser les éléments de la tenue, mais c’en est une dont vous pouvez évidemment vous inspirer.

Je vais simplement vous raconter comment j’ai cousu tout cela car j’ai appris sur le tas. Vous verrez sûrement que c’était parfois très expérimental, n’hésitez pas à éviter de faire les mêmes erreurs que moi (je vais tâcher de vous les signaler). J’essaie d’utiliser les bon termes mais il se peut que je ne les connaisse pas aussi bien que vous. J’espère toutefois que ça restera compréhensible !

Un conseil, imprimez vos références et gardez-les à un endroit toujours visible (scotchées à la fenêtre, au mur, etc.) ; comme ça vous avez toujours un œil dessus.

Les images de la progression sont numérotées afin de faciliter l’échange en cas de questions (pour ce faire utilisez les champs de saisie des commentaires et soyez claires svp). Je modifierai le texte en cas de besoin pour le rendre le plus compréhensible possible.

Bonne lecture !

Nehta

Welcome!

You’ll find here almost all of my pictures done during the sewing of my cosplay.

I don’t pretend knowing the best way to do it, but for sure it is one you can use for yourself.

I will simply tell you how I managed it because I learnt by doing it. You’ll see that it was very experimental too. Don’t hesitate to avoid the mistakes I’ve done (I’ll try to tell you which ones).

I’ll try to use the right words but it is possible I know them less good as you. I hope it will be understandable !

If I may give you an advice, print your reference and keep them somewhere you can always have an eye on (stick it on the window, to the wall, etc.)

The pictures of the progression are numbered in the aim to get easier conversation if you have a question. Please use the comments area for it. I will edit the text to get it clearer for the other readers.

As my mothertongue isn’t english, this translation won’t be academic but I hope this will be understandable anyway ;)

Happy reading !

Nehta

                                                                  

 

 

 


 

 

Le débardeur :

 

The top :

 

 

J’ignore si ce que vous possédez est du tissu stretch ou pas. Dans mon cas il s’agit de tissu non-stretch, mais dans ma grande naïveté j’ai procédé comme si c’était le cas. J’ai donc pris un débardeur qui m’allait bien, en ai reporté les mesures puis dessiné les emplacements pour la résille.

I don’t know if the fabric you own is stretch or not. In my case it is not, but in my ignorance I proceeded as if it was. I took a top I already had and used its measures and then drew the emplacements for the mesh fabric.

 

(image 1)

Prévoyez une bonne marge pour l’ourlet, pas comme moi :’(

Découpez, avec de la marge, votre résille. Anticipez sa transparence (pas comme moi, ahah ça commence bien !) en y plaçant un tissu derrière : superposez et cousez les bords, pas au centre.

Découpez le tissu au centre de la zone qui sera occupée par la résille (voir ci-dessous)

 

Plan a margin for the hem, not like me :’(

Cut, with a margin, your mesh fabric. Anticipate its transparency (not like me) by adding a black fabrick behind it. Sew it on the edges of your piece of fabric, not in the centre.

Cut the fabric in the half-way of the area that will be occupied by the mesh fabric (see below)

(image 2)

L’incrustation de la résille, si vous souhaitez que la transition entre les deux matières soit la plus « à fleur » possible, doit à mon sens suivre cette méthode :

A. Placez votre tissu à l’endroit et la résille à l’envers superposée, en alignant la zone de transition comme sur l’image ci-dessous :

 

For the inlaying of the mesh fabric, if you want the transition between the two fabric to be the most on the surface of the other fabric, you need (for me) to use this way :

A. Place your fabric the right way up and the mesh fabric the wrong way round, lining up the transition zone like on the picture below :

(image 3)

B. Retournez la résille sur la droite

 

B. Turn over the mesh fabric to the right

(image 4)

C. Cousez en tirant légèrement à la perpendiculaire de votre couture afin d’aplatir la transition entre le tissu et la résille.

C. Sew and pull lightly by the perpendicular of your seam in the aim to flatten the transition between the fabrics.

 

 (image 5)

Répétez l’opération pour les autres zones du débardeur.

En ce qui concerne la zone de la poitrine, comme j’avais un tissu non stretch et que je voulais éviter de créer des pinces, j’ai – très expérimentalement – porté le débardeur et fait une simulation de la résille posée sur moi pour marquer la position. Je suis désolée mais pour ce coup j’ai sans doute pas eu l’idée la plus adaptée….

La languette du dos quant à elle est simplement faite de deux couches de tissu superposées, cousues, retournées puis surpiquées :

 

Repeat the operation for the other areas of your top.

For the bust area, as I didn’t had a stretch fabric and that I wanted to avoid creating darts, I – very experimentally – put on the top and had a try on myself for the mesh fabric to mark its position. I’m sorry but for this one I surely didn’t had the best idea…

The « tongue » in the back is simply done with two layers of superimposed fabrics, sewed, turned over and then overstitched.

 

 (image 6)

J’ai ensuite assemblé la partie de face avec la partie de dos. Je n’ai fait l’ourlet qu’à la fin, afin que les zones de transition soient les plus naturelles possibles.

C’est là que vous serez contentes d’avoir laissé assez de tissu pour les ourlets des bretelles de votre débardeur… !

 

I put together the front and the back sides. I did the hem at the very end, in the aim to get the best transitions possible between the mesh fabric and the green one.

You’ll be happy here for having kept enough fabric for the hems on the braces !

 

 

Débardeur : Fait !

 

Top : Done !


Le sac à dos :

 

The backpack :

 

Prévoyez un carton épais pour le dossier du sac, de la feutrine pour les bretelles, deux « D » (les boucles en forme de D), du simili ou du cuir, un tissu satiné ou mieux, un tissu « plastique » genre imperméable de sac de sport (enfin comme la référence), un capuchon de pot de confiture et de la patience. Il vous en faudra !

 

Plan some thick cardboard for the back of your bag, some felt for the braces, two « D » (the buckles in shapes of « D » ), some leatherette, satiny fabric (or better : plastic-looking fabric like on sport bags), a top of a jar of jam and patience. You’ll need it !

 

(image 7)

La confection du sac a été pensé comme suit:

Here is how I thought to build my bag :

 

(image 8)

(si c’est pas clair laissez tomber vous comprendrez mieux à la suite ! )

Pour « le volume du sac », je suis partie de ce type de schéma avant d’adapter… là encore c’était très expérimental mais cela se rapproche de ce schéma (attention prévoyez des marges pour la couture):

 

(if it’s not clear drop it ; you’ll understand better later !)

For the « volume of the bag », I started from this scheme before adapting it… here it’s experimental again but it is near from the following scheme (pay attention to the margins for sewing) :

(image 9)

Vous devrez probablement adapter la forme grâce aux pinces pour obtenir l’effet attendu.

N’hésitez pas à faire des « tests de position » avec des pinces sur votre carton (attention pas de colle ici) pour être sur de votre coup.  Je suggère également de laisser une ouverture sur le haut pour le rembourrage, que l’on fermera avec le dessus du sac de Lara.

 

You’ll probably have to adapt the shape thanks to the darts to get the attempted effect.

Don’t hesitate to make some position tests with clothes pins on your cardboard (no glue here) to be sure of your manipulation. I suggest you to let a little opening on the top for the stuffing, that we will close with the top of Lara’s bag.

 

(image 10)

Vous pouvez mettre cette partie en attente pour le moment.

Les poches latérales, quant à elles, sont assez rapidement cousues : dessinez la forme des poches selon la taille que vous souhaitez sur votre simili sans oublier de prévoir une marge pour l’assemblage :

 

You can put this aside for the moment.

The lateral pockets are quite quickly done : draw the shape you want for it on you leatherette (think about the margin) :

 

(image 11)

Découpez à présent un rectangle dont la longueur correspond au périmètre de ce que vous avez dessiné et dont la largeur correspond, avec une marge (n’oubliez jamais de mettre des marges sinon vous allez toujours galérer), à l’épaisseur souhaitée.

Assemblez ces deux parties. Vous pouvez replier l’excès de marges et le recoudre sur l’épaisseur pour fortifier la tenue :

 

Cut a rectangle which length matches to the perimeter of what you drew and which width matches, with margins (never forget margins of you’ll have difficulties), to the thickness you want.

Put together those two parts. You can fold down the excess of margins and sew it on the thickness to get it stronger :

 

(image 12)

(attention chez moi j’ai peu de marge)

Vous pouvez coudre les poches sur « le volume du sac ».

Le « string d’Iron Man » (désolée j’ai pas trouvé mieux et puis faut bien essayer de rigoler en faisant ce sac !) :

Découpez dans votre simili la forme qui convient pour l’espèce de triangle, sans oublier les marges. Repliez et piquez dessus.

 

(I had little margins)

You can sew the pockets on the « volume of the bag ».

The « Iron Man’s G-string » (sorry I didn’t found better and… we have to try having fun by sewing this bag !) :

Cut your leatherette the shape that suits for the triangle-like, without forgetting the margins. Fold those down and sew it.

 

(image 13)

C’est ici que le capuchon de confiture va entrer en jeu. Peignez/sprayez le dessus au centre de couleur argent.

Pour le faire tenir sur le triangle, appliquez de la colle (forte, cela va de soi) sous le capuchon et prévoyez des épaisseurs de chutes de tissu/simili sur le triangle pour compenser le creux dans le capuchon. Cousez ça bien ensemble et si vous voulez, appliquez un peu de colle dessus aussi.

 

Here is the point the top of the jar of jam will be used. Paint the centre of it with silver and let a black area around it.

To make it hold on the triangle-like, put some glue under the top of the jar of jam and prepare lots of pieces of fabric sewed together to get the thickness that will compensate for the inside of the top of the jar of jam. Sew it to the triangle-like and put some glue on it too if you want.

 

(image 14)

Placez le capuchon de confiture et serrez bien !

 

Put the top of the jar of jam on it and hold it tight !

 

(image 15)

C’est Tony Stark qui va être jaloux !

Vous pouvez ajouter les bandes élastiques que vous aurez au préalable équipées des fermoirs en plastique. Prévoyez-les bien longues après les dites attaches, vous verrez plus loin pourquoi…

 

Tony Stark will be jealous !

You can add the elastic straps that you first had put together with the plastic clasps. Do them a bit long after the clasps, you’ll see later why.

 

(image 16)

Vous pouvez coudre le triangle sur le « volume du sac ». Méfiez-vous de ne pas saper l’effet de volume que vous venez de créer. Je suggère de ne coudre que quelques points de couture aux trois extrémités du triangle afin de laisser un peu de liberté au tissu dessous. Laissez bien la longueur d’élastique libre, ne cousez que le simili.

Mettez tout ce joyeux fourbis de côté, on va s’occuper du dossier et des bretelles.

Découpez votre carton aux dimensions souhaitées. Le miroir est un excellent allié pour mieux les choisir. Sur votre tissu satiné, dessinez deux fois la partie du sac qui sera au contact de votre dos :

 

You can sew the triangle-like on the « volume of the bag ». Be careful not to undermine the volume effect you just created. I suggest to sew only some stitches to the end of the three points of the triangle like that the fabric under it has a little space. Let the length to the elastic strap, do only sew the leatherette.

Put this so-happy junk aside, we will have a look to the back part and the braces.

Cut your cardboard to the wished dimensions. Your best ally is the mirror. On your satiny fabric, draw the part that will touch your back two times :

 

(image 17)

Découpez et assemblez les deux tissus. Veillez à ce que le beau côté du tissu soit vers l’extérieur lorsque vous retournerez votre ouvrage !

À l’intérieur des naissances des bretelles, placez la feutrine que vous aurez découpée afin de créer un volume plus réaliste.

 

Cut and put together the two fabrics. Be watchful for the right part of the fabric to be toward the outside when you’ll turn over your work !

Inside the beginning of the braces, place the felt you cut to give a more realistic thickness.

 

(image 18)

Vous pouvez coudre la feutrine en place. Attention à ne pas trop mordre dans la surface destinée au carton, sans quoi vous ne pourrez plus placer ce dernier !

Vous êtes tentés de placer le carton dedans ? Eh bien attendez encore. Vous allez d’abord coudre « le volume du sac » sur le dossier. C’est délicat, ne soyez pas pressées. Faites toujours autant attention à la surface destinée au carton, longez bien les bords du dossier et introduisez les bandes élastiques du triangle entre les deux parties que vous êtes en train d’assembler (voir photo suivante pour cette dernière phrase).

 

You can sew the felt in its emplacement. Pay attention not to sew too much toward the centre of the area that will be dedicated to the cardboard !

You are tempted to put the cardboard in ? Then wait a bit more. You’ll first sew together the « volume of the bag » on the back part. It’s tricky, don’t be in a hurry. Do always pay attention to the area for the cardboard.  Sew along the edges of the back part and introduce the elastic straps of the triangle-like between the two parts your are assembling (see the next picture for this last sentence).

 

(image 19)

 

(image 20)

Patientez encore avant de rembourrer votre sac (je l’ai fait à ce stade et j’ai eu un peu de mal pour la suite… !).

Nous allons à présent nous occuper des bretelles.

Devant votre miroir, estimez la longueur nécessaire pour que la position de votre sac sur vous soit satisfaisante.

Wait a bit more before stuffing your bag (I did it at that moment and had little difficulties afterwards… !)

We will get our efforts on the braces.

In front of your mirror, estimate the length you need for a satisfying position on you.

 

 

(image 21)

(ne faites pas de cas de l’état de mon sac, vous le remplirez plus tard !)

Utilisez le papier créé tout à l’heure (voir photo ci-dessus) pour en faire votre patron et préparez les éléments pour vos bretelles :

 

(don’t care about the volume of my bag, you’ll stuff it later !)

Use the paper you created some minutes ago (see the picture above) to use it as a pattern for your braces :

 

(image 22)

Créez des petites chaussettes avec le tissu satiné de la forme du bout de papier additionnée d’une marge (je sais je vous saoule avec ça mais c’est vital - attention aussi au beau côté lors de la couture), insérez-y la feutrine et piquez dessus la sangle, au centre, pour accentuer l’effet « coussin » des bretelles.

Astuce pour placer la feutrine dans les chaussettes :

 

Create little « socks » with the satiny fabric going along the pattern added with a margin (I know I wear you out with this but it’s vital – pay attention to the right side when sewing), insert the felt and stitch on the strap, in the middle, to increase the « cushion » effect on the braces.

Hint to place the felt in the « socks » :

 

(image 23)

Les triangles qui sont à l’extrémité du buste ont été créés à partir de sangle épaisse cousue en « T » sans superposition (grâce au point en zigzag). J’ai découpé cet assemblage de la forme souhaitée puis ai cousu par-dessus du simili en tirant dans les courbes pendant la couture pour lui faire épouser la forme de l’assemblage en-dessous. Les bandes élastiques ont été ajoutées après entailles au cutter dans le simili, puis discrètement recousues.

 

The triangles that are on the edges of the chest are created with thick straps sewed in « T » shape, without superimposition (thanks to the zigzag stitch). I cut this assembly in the shape I needed and then I overstitched leatherette, pulling it in the curves to make it fit the assembly under. The elastic straps have been added after cuts (made with cutter), then discreetly sewed up.

 

(image 24)

 

(image 25)

Vous pouvez coudre les bretelles sur les naissances de bretelles de votre sac. Attention à l’angle que vous allez leur donner… faites des essayages en pinçant les deux parties à l’aide de pinces à linge, par exemple. C’est là que vous êtes contentes de ne pas avoir déjà rembourré le sac ! (HUM !)

Soyez d’une précision chirurgicale sur la longueur de vos bretelles et leur angle – vous risquez de vriller le tout si vous n’y prenez pas garde… ! Enfin bon vu ce qui est entrepris, peu de place au hasard ;)

 

You can sew the braces on the « beginning of braces » of your bag. Pay attention to the angle you’ll give them… Try by holding the parts together with clothes pegs, for example. Now you are happy you didn’t stuffed your bag !

Be as precise as a surgeon on the length of your braces and its angle – you risk to wreck the all result if you don’t are watchful. Anyway, where is chance in that bag ?!

 

(image 26)

 

(image 27)

Vive la feutrine !

Placez maintenant le carton dans le dossier de votre sac, par l’ouverture du bas par laquelle vous avez déjà inséré la feutrine pour la naissance des bretelles. Scellez cette ouverture par une couture.

Vous pouvez à présent rembourrer votre sac avec de la ouate ou tout autre matériau de votre choix. Il est bien sûr possible de rembourrer les pochettes (eh oui) si vous le souhaitez. Pour ce faire, crevez le tissu depuis l’intérieur du sac à l’emplacement des pochettes puis remplissez à votre guise. Répartissez votre remplissage en n’oubliant pas les coins. Après cela, vous pourrez refermer l’ouverture que vous avez créée, sans vous prendre la tête cependant : il n’y aura pas d’effort sur cette partie, faites juste en sorte à ce que la ouate ne se balade pas.

Vous allez refermer le sac grâce au dessus du sac de Lara.

Pour créer ce dernier je n’ai malheureusement pas fait de photo mais vous pouvez partir sur une forme de pyramide asymétrique entourée d’une la partie plate comme suit:

 

Hurrah for felt !

Now place the cardboard into the back of your bag, by the low opening you used to insert the felt for the « beginning of the braces ». Close this opening by sewing.

You can stuff your bag with cotton wool or anything else you want (it’s better if it’s light).  You can stuff the lateral pockets too if you want to. For it, burst the satiny fabric from the inside just behind the place occupied by the pockets and put the cotton wool in. Distribute it until the very edges . After this, you can close the opening you did (by bursting), just the way the cotton wool doesn’t spread out of it : there won’t be force on it.

You will close the bag with the top you are going to sew very soon.

To do it, I unfortunately didn’t take pictures but I did a little scheme for you :

 

(image 28)

Vous pouvez fermer votre sac avec cette partie. Les ailettes bleues du schéma précédent seront rabattues de part et d’autre des bretelles.

 

You can close your bag with it. The blue little lateral wings will be stitched down behind the braces.

 

(image 29)

L’espèce de décapsuleur de canette a été créée par Tiplop et est en zinc. Elle est toute simple, toute plate. Restez proportionnelles ;)

 

The bottle-opener-like has been created by Tiplop in zinc. It’s simple, it’s flat. Keep proportional to the rest of the bag ;)

 

(image 30)

(les petits trous ont servi à coudre la pièce au sac. Je l’ai coloriée en noir afin de mieux la dissimuler)

Il ne reste plus qu’à placer une petite sangle par le trou du décapsuleur (qui aboutira au milieu de la partie supérieur du « string d’Iron Man »), puis ensuite de coudre les trois élastiques (eh non ça ne coulissera pas) qui relieront les bretelles sur le tour de votre personne. Songez également à placer une dernière attache sur le côté pour faciliter l’accès lorsque vous voudrez porter le sac.

 

(the little holes have been used fot sewing the piece to the bag. I colored it black to hide it better)

There is a strap left to place in the middle hole of the item.

Three elastic straps have to be sewed to finish the bag. Don’t forget to place a little clasp on the side to make the putting-on easier.

 

(image 31)

 

(image 32)

Vous avez terminé votre sac ! Bravo !

 

Your backpack is done ! Bravo !

 

 

Sac à dos : Fait !

 

Backpack : Done !


Le short :

 

The shorts :

 

 

Le jeans que vous portez en ce moment, là, vous l’aimez bien, il vous va bien et même : c’est votre préféré ?

Enlevez-le et utilisez du papier pour fabriquer votre patron avec ! Eh ouais en slip direct pour le short, les filles. On va bien se marrer.

 

The jeans your are wearing, now, you like it, it fits well on you and it’s your favourite one ?

Take it off and use it to create your pattern with it ! That’s it : you’re wearing pants in front of your sewing machines for your shorts, girls. We’ll have fun.

 

(image 33)

Vos patrons devraient ressembler à ce qui apparaît ci-dessus. Les hachures représentent les marges auxquelles il faudra toujours penser. Vous pouvez ne faire que deux patrons mais alors ne vous embrouillez pas entre le canon droit et le gauche ;) soyez généreuses et comptez large sur la longueur des canons, vous n’en serez que plus libres pour choisir la longueur finale de votre short.

Vous allez pouvoir assembler les deux moitiés de canon de derrière ou autrement dit les deux pans de tissu passant sur vos fessiers (ceux dont la courbe se terminant par une pointe est la plus prononcée – à gauche en bleu foncé sur le schéma précédent)  comme suit:

 

Your patterns should look like the drawing above. The hatching are for the margins you will have to think everytime. You can only create 2 patterns instead of 4 but don’t become muddled between the right and the left trouser leg ;) be generous for the trouser legs, like that you will be able to choose the length of your shorts at the end.

You will be able to assemble the two halfs of trouser legs that will be on your buttock muscles (dark blue on the scheme above) like in the following picture :

 

(image 34)

Prenez maintenant l’un des deux pans de tissu restant (forcément un devant de canon) et cousez-le ainsi :

 

Now take one of your two pieces of fabric and sew it this way :

 

(image 35)

 

(image 36)

Prenez à présent le dernier pan pour terminer la couture de l’entrejambe et faites de même :

 

Now take the last piece of fabric to end the sewing of the crotch and do it the same way :

 

(image 37)

 

(image 38)

Maintenant placez la fermeture éclair. Je ne vous montre pas comment j’ai fait car c’était pas vraiment dans l’ordre et je risque plus de vous embrouiller qu’autre chose ! Je vous laisse le soin de visionner l’un des très nombreux tutos vidéo disponibles sur le net.

 

Now place the zip. I won’t help you by showing you how I did because it was not in the right order and I had to improvise a bit. I let you watch one of the many videos available on the internet.

 

(image 39)

Vous pouvez maintenant coudre les côtés latéraux de votre short puis l’enfiler devant votre miroir pour déterminer ce qui est de trop à ôter (sans oublier de laisser de quoi faire un ourlet à la fin).

 

You can now sew the lateral sides of the short and try it in front of the mirror to see if it’s too big (don’t forget to keep a margin for the hem at the end).

 

(image 40)

(quand je vous disais de compter large… !)

Voici comment vous allez vous y prendre pour l’ourlet supérieur du short et les fameux décrochés sur les hanches. Vous avez découpé la taille de votre short telle que vous la souhaiterez au final (partie gauche ici, la droite est déjà faite):

 

(when I told being generous with the length.. !)

This is how you’re going to manage the upper hem and those famous recesses on the hips. You cut the shape you want to be at the end (left side here, the right one is already done) :

 

(image 41)

Retournez votre short à l’envers :

 

Put your shorts inside out :

 

(image 42)

Placez un tissu sur le pourtour (cela ne dérange pas de s’arrêter au milieu du dos puisque de toutes façons il y aura la résille à cet emplacement), en laissant bien dépasser puis cousez à ras du bord :

 

Place a piece of fabric on the perimeter (it doesn’t matter that it stops in the middle of the back side because the mesh fabric will be inserted at that place), make it jut out above the short and sew to the brim :

 

(image 43)

Retournez votre ouvrage de façon à l’avoir à l’endroit :

 

Turn it inside out to get it the right side up :

 

(image 44)

Rabattez maintenant le tissu vers l’intérieur du short et faites-le tenir grâce à du fil de bâti. C’est le moment de soigner les virages du décrochement sur les hanches :

 

Pull the fabric down to the inside and make it hold using basting stitches. It’s time to take care over the bends of the recesses on the hips :

 

(image 45)

Piquez en suivant bien le bord (environ à 5mm), puis, pour profiter des épaisseurs du tissu qui se trouvent dans le short et qui servent à un meilleur maintien, vous pouvez coudre tout le tour (ce sera caché par la ceinture).

 

Stitch along the edge (about 5mm), then use the thicknesses offered by the surplus inside the short to make a better preservation of your work. You can sew all around (this will be hidden by the belt).

 

(image 46)

Incrustation de la résille au fond du dos :

Avant toute chose, placez un tissu derrière votre résille pour la rendre opaque. Repérez l’emplacement sur votre short et reportez la géométrie sur la résille à l’aide de fil de bâti.

 

Integration of the mesh fabric in the bottom of the back :

Before all, sew a black fabric behind the mesh fabric to make it opaque. Mark the place on your short and carry the geometry to the mesh fabric by basting stitches.

 

(image 47)

J’ai testé une autre façon d’intégration pour cet empiècement. Comme ce sera majoritairement dissimulé par la ceinture, je ne prenais pas trop de risques.

Découpez les entailles dans le short afin d’accueillir la résille.

 

I tested another way of integration for this yoke. As this will be mainly covered by the belt, I didn’t took much risk.

Cut some notches into the short to recieve the mesh fabric.

 

(image 48)

 

(image 49)

 

(image 50)

L’effet sur cet endroit ne m’a pas autant plu que sur le débardeur, alors j’ai incrusté les pièces de résille latérales avec la méthode du débardeur.

Afin d’assurer mon coup j’ai d’abord effectué un test dont voici les étapes en détail :

 

The effect it did on that place didn’t please as much as on the top, so I did the rest of the mesh fabric the way I did for the top.

To make sure I had the right method, I first made a try which details are just below :

 

(image 51)

Reportez la technique sur votre short : enfilez –le et déterminez l’emplacement de la résille à venir avec votre fil de bâti.

 

Use that technique on your short : wear it and choose the place where you will insert the mesh fabric with basting stitches.

 

(image 52)

 

(image 53)

Reportez précisément la géométrie sur la résille doublée au préalable. Le long trait représente la couture latérale du short et vous aidera pour le positionnement de la résille avant couture (et à dissocier laquelle des deux ira sur votre cuisse gauche ou droite).

 

Carry precisely the shape forward to the mesh fabric (you first put a lining behind it). The long basting stitch depicts the position of the lateral sewing and will help you to get the position of the mesh fabric (and to know which piece of mesh fabric is for left or right leg).

 

(image 54)

Le fil de bâti placé sur le short va vous servir à reporter à l’intérieur du short la géométrie pour l’incrustation. N’utilisez rien d’autre que du crayon (blanc, jaune, pourvu que vous le voyez bien)!

 

The basting stitches placed on the short will serve to carry the shape forward for the inlay. Use nothing but white pencil (or yellow, it just has to be easy to see) !

 

(image 55)

Retournez votre short à l’envers :

 

Turn the short inside out :

 

(image 56)

Préparez le tissu pour accueillir la résille. Mais oui, allez-y, hop un bon coup de ciseaux (contrôlé bien sûr)! Ça fait du bien hein ! Non ? Tant mieux parce qu’il va falloir s’appliquer maintenant ^^

 

Prepare the fabric to receive the mesh fabric. Yeah, go on, cut it ! What a great feeling, isn’t it ! No ? Anyway you’ve got to take care of the following :

 

(image 57)

Comme sur les photos de mon test, apposez le tissu sur la résille. Sur la photo suivante, j’ai tâché de superposer la ligne jaune du short sur la ligne du fil de bâti de la résille. J’ai fixé cela grâce aux épingles puis, par anticipation et afin de faciliter la couture qui suivra, j’ai également cherché à écarter les plis formés sur la ligne jaune en cousant du fil de bâti en retrait (vers l’intérieur). Vous allez très vite en saisir la raison ;)

 

Like on the pictures of the test I did before, place the fabric on the mesh fabric. On the following picture, I superimposed the yellow line of the short on the basting stitches that are on the mesh fabric. I fastened it with pins and to make the sewing easier, I add some basting stitches to make the creases go away.

(image 58)

Cousez maintenant en suivant le mieux possible votre ligne tracée au crayon (ici en jaune). Évitez à tout prix qu’un pli se forme sur votre passage! C’est en cela que le fil de bâti va vous épargner beaucoup de pression !

 

Sew along the yellow line the best you can. Avoid creases at all costs ! The basting stitches should help you out.

 

(image 59)

Vous pouvez, si vous le voulez, coudre une deuxième rangée vers l’extérieur.

 

You can, if you want to, sew a second row toward the exterior.

 

(image 60)

Retournez votre ouvrage et cousez à 1cm environ du bord de la transision entre la résille et le tissu. Tirez légèrement le tissu à la perpendiculaire du pied de biche afin d’éviter la formation de boudinets.

 

Turn your work inside out and sew 1cm along the transition between the mesh fabric and the green fabric. Pull lightly the fabric perpendicularly to the presser foot. This will help flatting the transition.

 

 (image 61)

 

(image 62)

Voici le résultat. Sur la droite j’ai pas tiré le tissu comme il le fallait. Tant pis pour moi, ça fait l’exemple pour vous ;)

 

Here is the result. On the right of the picture I didn’t pulled the fabric as I should have done. Too bad for me, but it makes the example for you ;)

 

(image 63)

Vous pouvez maintenant raccourcir vos shorts à la longueur souhaitée avec un petit ourlet.

Et voilà le fruit de vos efforts ! Au fait, vous pouvez remettre votre jeans maintenant.

 

You can shrink your shorts the length you want by sewing a hem.

Here is the result of your efforts ! Oh, you can wear your jeans now.

 

 

Short : Fait !

 

Short : Done !


L’ensemble des holsters:

 

Holsters ensemble :

 

 

(éléments en zinc créés par Tiplop)

Ah ah ah … voilà l’élément clé des accessoires de Lara Croft. Je vous préviens vous allez souffrir mais la douleur de chaque épingle transperçant votre épiderme n’en sera que plus délicieuse lorsque vous contemplerez le résultat ! Vous êtes prêtes ?

Les éléments de ces holsters seront traités dans cet ordre :

  1. La ceinture
  2. Les grenades
  3. Les holsters
  4. La pochette

Conseil universel pour la couture de cuir : achetez les aiguilles spéciales pour le cuir ;)

1. La ceinture :

Prenez une ceinture noire (en plastique) banale ainsi qu’une sangle noire de 1cm plus large que la ceinture. Au cas où vous ne trouveriez pas de sangle suffisamment large, découpez-la par le milieu dans sa longueur. Cousez la sangle derrière la ceinture de sorte à ce que 5mm de sangle dépasse de part et d’autre de la ceinture.  La couture a été possible ici car ma ceinture est en plastique.

 

(zinc elements created by Tiplop)

He he.. this is the key of Lara’s accessories. I’m warning you, you’ll suffer but every prick you’ll get will become as much delightful as you get more of those, at the end, when you’ll gaze at the result ! Are you ready ?

The elements of the holsters will be treated in this order :

  1. The belt
  2. The grenades
  3. The holsters
  4. The pocket

Universal advice for sewing leather : buy special leather needles ;)

1. The belt :

Take a (plastic) black belt and a black strap 1 cm wider than the belt. In case you don’t find a satisfying width, cut it in the middle all the length. Sew the strap behind the belt the way that 5mm of strap juts out on both sides of the belt.

The sewing was made possible because the belt is in plastic.

 

(image 64)

Comme la boucle a été réalisée par Tiplop, je ne puis vous expliquer sa fabrication mais par contre je vous fournis volontiers les plans que je lui ai transmis :

 

As the belt buckle has been created by Tiplop, I can’t explain it’s making but I gladly give you the plans I gave him :

 

*This is only ONE IDEA to easy the insertion of the belt*

(image 65)

Glissez la boucle au milieu de la longueur de la ceinture. La fermeture sera dans le dos, dissimulée par les grenades. Vous enfilerez votre ceinture comme un tshirt (c’est un choix).

 

Slide the belt buckle in mid-length of the belt. The catch will be in the back, hidden by the grenades. You’ll wear your belt as a tshirt (it’s a choice).

 

(image 66)

Créez les passants de ceinture et glissez-les dans votre ceinture. Observez bien vos références pour leur placement. Vous pouvez faire cela devant un miroir pour un meilleur positionnement.

 

Create the loops and slide the belt in. Have an eye on your references for the places they have to be. You can use a mirror.

 

(image 67)

Collez les passants (depuis derrière pour mon cas) pour éviter qu’ils ne se déplacent.

Procurez-vous une ceinture plus large que votre précédent travail (ou si vous le pouvez d’un cuir de 4mm d’épaisseur destiné pour les ceintures). Marquez la zone qui sera recouverte par la ceinture et/ou celle où se trouvera les 5mm de sangle grâce à laquelle vous assemblerez ces pièces de cuir (je n’ai marqué que cette dernière).

 

Stick the loops (from behind) to avoid deplacement.

Get a wider belt than the work you already did (or, if you can, 4mm thick belt leather). Mark the area that will be covered by the belt and/or the area that the 5mm strap will be. You’ll use that strap to assemble the leather pieces to the belt (I mark that last area).

 

(image 68)

Perforez impérativement le cuir dans la zone qui sera couverte par la ceinture, par paires de deux trous peu espacés (voir photo) :

 

Punch holes imperatively in the leather in the area that will be covered by the belt, by pair of two shortly spaced out holes (see the picture) :

 

(image 69)

 

(image 70)

(j’ai utilisé mes ciseaux à bois pour faire ces fentes, ça coupe le cuir comme du beurre !)

Cousez à présent vos pièces de cuir sous votre ceinture grâce aux perforations (les pinces sont là pour du maintien et non du collage): faites plusieurs points (2-4 par paire de perforations)

 

(I used my chisels to make those slits, it cuts leather as easy as butter !)

Now sew your pieces of leather under your belt thanks to the holes (the clothes pegs are here for holding while sewing, there are no glue here) : make several seams (2-4 by pair of holes)

 

(image 71)

 

(image 72)

 

(image 73)

 

(image 74)

 

(image 75)

Votre ceinture est terminée, mettez-la de côté.

 

Your belt is done, put it aside.

 

2. Les grenades :

Comme expliqué plus haut, les grenades vont servir à dissimuler la boucle réelle de votre ceinture.

Les grenades ont été achetées sur ce site :

http://www.ruedelafete.com/grenade-13421.html Prenez-en un peu plus, on sait jamais ce qui peut arriver pendant le transport… et vu le prix ce n’est pas l’hémorragie financière ;)

Prenez des petites boucles « D », de la sangle élastique, du tissu noir stretch et deux bouts de ceinture qui correspondent à peu près à la longueur des trois grenades alignées (deux morceaux d’une fois cette longueur).

 

2.  The grenades :

As explained higher, the grenades will hide the real belt buckle.

The grenades have been bought on the internet (see on the left – but it's a french website) . Take more than you need, we never know what happens during the delivery. And it’s not very expensive ;)

Take the little « D », some elastic strap, black stretch fabric and two pieces of an old black belt. Those pieces have to be as long as the three grenades in a line (two pieces of this length one time).

 

(image 76)

Calculez la longueur d’élastique nécessaire au bon maintien de vos grenades sur un des deux bouts de ceinture. Cousez la sangle élastique sur le bout de ceinture :

 

Weigh up the length of the elastic strap needed for the good maintain of your grenades on one of the two pieces of belt. Sew the elastic strap on the piece of belt :

 

(image 77)

Placez-y les grenades et marquez « le milieu » pour l’emplacement des petites boucles « D »

 

Place the grenades and mark the « middle » for the little « D » to sew.

 

(image 78)

Préparez vos boucles « D » sur un bout de sangle et cousez-les à l’emplacement marqué. Attention, ne cousez qu’une ligne et sur la largeur de la sangle qui entoure la grenade. Inutile de coudre un carré, des efforts superflus éprouveraient cette couture lorsque vous remettrez les grenades à leur place.

 

Prepare your « D » on a piece of strap and sew it on the place you mark before. Be sure to sew one line in the middle of the « D »’s strap,  on the strap that surrounds the grenade. It’s useless to sew a square, the superfluous efforts would put the seams to the test when you’ll put the grenades back to their places.

 

(image 79)

Prenez votre tissu stretch et placez les bouts de ceinture comme suit, avec un espace entre ces dernières. Les bouts de ceinture vont garantir le maintien du dispositif, sans risque que cela tourne autour de la ceinture principale et que vos grenades s’affaissent ou se soulèvent.

 

Take your stretch fabric and place the pieces of belt like on the following picture, with a space between them. The pieces of belts will guarantee the position of the whole thing, without risks of turning around the belt.

 

(image 80)

Fermez cela en forme de cylindre pour pouvoir à l’avenir faire passer et y dissimuler la véritable boucle de la ceinture d’origine :

 

Close it as a cylindar like that you’ll be able to hide the real belt buckle :

 

(image 81)

 

(image 82)

Votre support de grenades est terminé, retirez-le de la ceinture (au cas où vous l’auriez placé dessus) et mettez-le de côté.

 

3. Les Holsters :

La matière choisie pour rigidifier les holsters est le linoléum – ou lino – , mais vous pouvez tout aussi bien choisir des surfaces de carton épais reliés par du scotch puissant. À vrai dire j’avais ça sous la main donc j’ai testé et le fait que la structure du lino trouvé à la maison comportait un cordage à son dos m’a plu.

Trouvez les mesures adaptées à votre pistolet et utilisez le patron pour découper le lino…

 

Your support for grenades is done, put it off the belt (in case you tested it on the belt) and put it aside.

 

3. The holsters :

The matter choosen to stiffen the holsters is the linoleum ­– or lino –, but you can choose thick cardboard bounded with strong scotch tape. To be honest I had lino at home so I tested it and I liked the fact it has coarse weaving behind.

Find the measures adapted to your gun and use the pattern to cut the lino…

 

(image 83)

…ou utilisez mes mesures ;)

 

… or use my measures ;)

 

(image 84)

Pré-pliez le lino en affaiblissant les zones avec un cutter (ce sera plus précis que si vous le pliez) :

 

Pre-fold the lino by weakening the areas with a cutter (it will be more precise than if you just fold it) :

 

(image 85)

Préparez l’habillage du lino avec du cuir grossier:

 

Prepare the casing of the lino with coarse leather :

 

(image 86)

Cousez les côtés mais pas le fond puis insérez le lino.

 

Sew the sides but not the low part and insert the lino in.

 

(image 87)

Vous pouvez fermer l’habillage complètement et couper un maximum les marges du cuir. Gardez-vous une petite largeur pour l’endroit où vous refermerez le holster (là où ça se rejoindra), car j’ai BIEN galéré par la suite.. mais ne faites pas cette opération maintenant.

Gardez cela de côté le temps de confectionner les sangles qui relient les holsters à la ceinture. Là y’a pas de grand mystère ;)

 

You can sew the casing completely and cut the margin the most you can. Keep a little margin for the side where you’ll close the holster (around the gun), because I didn’t do it and it WAS really hard to sew right… but don’t sew that part now.

Keep this aside the time to sew the straps that links the holsters to the belt. There is no mystery here ;)

 

(image 88)

Cousez cela dessus les holsters comme suit, sans chercher à plaquer la sangle avec de la colle ou quoi que ce soit d’autre (très important !). Cousez donc en haut du holster puis à son extrémité inférieure, où ressortira le canon de votre pistolet. Attention prévoyez bien lequel des holsters sera le gauche et lequel sera le droit… !!

 

Sew this on the holsters like on the picture below, without aiming to stick it on the holster (with glue or anything else – very important !). Sew the top of the holster and its low, where the barrel will go out. Be careful to anticipate which holster will be the left or the right one… !!

 

(image 89)

 

(image 90)

(allez-y mollo : vous avez du lino pas loin et vous risquez d’exploser votre aiguille si vous mordez trop vers l’intérieur !)

Petite pause « Apparats de holster » avec, une fois de plus mes mesures puisque je m’en suis remise au talent de Tiplop (mesures en millimètres):

 

(go slowly : the lino is near and you risk to break your needle if you go too much toward the centre !)

Little break « Holster’s pageantry » with my measures because Tiplop did the job and I can’t explain how. The measures are in millimeters:

 

(image 91)

Choisissez le système de fixation de type « attache parisienne », si possible.

Une fois que vous avez vos apparats, reportez la position des deux fixations frontales telles que vous les souhaitez, découpez des rectangles offrant peu de jeu pour l’insertion des attaches et faites un test avec l’apparat pour déterminer la position des fixations restantes avant de faire les autres trous.

Prévoyez un léger décalage pour ces derniers puisque l’apparat se refermera dans un mouvement circulaire…

 

Choose the clip system called « brass plated fasteners » (or in french « attaches parisiennes »), if possible.

Once you’ve got your pageantry, carry the position of the two front fixations forward to the holsters, where you want in the area made for it. Cut rectangles that will offer the most little play for the insertion of the brass plated fasteners and do a test with the pageantry to know the position of the next fasteners before doing other holes.

Plan a little gap for those last fasteners because the pageantry will close in a circular movement…

 

(image 92)

Faites les trous restants et installez l’apparat :

 

Do the last holes and put up the pageantry :

 

(image 93)

Repliez les languettes à l’opposé l’une de l’autre sur chacune des paires, exactement comme les attaches parisiennes. Écrasez bien les languettes afin d’éviter le plus possible d’abîmer vos pistolets (personnellement cela m’importait peu, peut-être pourriez-vous coller une doublure de votre choix afin d’atténuer les risques).

 

Fold down the fasteners in the opposite way  each other, from a Y to a T. Flatten it right to avoid damaging your guns (I don’t care about it – I find it makes them more realistic..). Perhaps could you stick something you want on it to make it safer.

 

(image 94)

Forcez gentiment la fermeture de votre holster pour obtenir l’angle souhaité et surtout pouvoir refermer et coudre solidement (à la main, eh oui) au cordonnet la jointure entre les deux extrémités du développé (courage !)

 

Force gently the closing of your holster to get the wished angle and above all sew tightly (by sewing by hand) with a solid thread the side where the ends of the holster joins when it surrounds the gun (be strong, courage !)

 

(image 95)

 

(image 96)

Attaquez maintenant les courroies qui maintiennent les holsters sur la cuisse.

Reprenez de la ceinture (ou ici du cuir pour ceinture) de même type que celui qui a servi pour les deux grosses bandes latérales de la ceinture principale (celle avec la boucle rectangulaire). Choisissez-les plus étroites et marquez au verso la position des passants qui retiendront la sangle élastique. Notez également la position de la petite boucle « D » qui prendra place derrière la cuisse. Prévoyez des passants juste avant et juste après le passage de la sangle dans l’espace laissé sur le holster – ce sera beaucoup plus clair avec les photos, regardez un peu plus loin au moment de la mise en place de la sangle élastique.

 

Now take on those straps that holds the holsters in place on the leg.

Use a belt (or some leather for belt) the same kind that the one used for the two big pieces you put to the main belt. Choose them with less width and mark to the back the position of the coming loopers that will hold the elastic strap. Also mark the place for the « D » behind the leg. Plan a loop just before and just after the elastic strap passing through the strap of the holster –  it will be much more clearer with the pictures, look the further images where the elastic strap is slided into the loops.

 

(image 97)

Créez des fentes juste assez larges pour laisser passer les passants de ceinture. L’espace entre les fentes doit correspondre à la largeur de votre sangle élastique.

 

Create slits just long enough to let the loop slide in. The space between must match with the width of your elastic strap.

 

(image 98)

Vous pouvez positionner les passants de ceinture grâce aux fentes créées, mais ne les collez pas encore au verso. Pour le « D », préparez-le de la même façon que les petits qui sont sur les grenades, c’est-à-dire avec un bout de sangle en trop. Le « D » a été fixé avec la même technique que les grandes pièces de cuir sur la ceinture. Faites en sorte que les perforations créées soient dans la zone que recouvrira la sangle élastique !

 

You can place the loops into the slits, but don’t already stick them in the back. For the « D », prepare it the same way that you did for the ones on the grenades, with a little length too much. The « D » is fixed with the same method that the big pieces of leather on the main belt. Pay attention to create the holes in the area that will be covered by the elastic strap !

 

(image 99)

Passez maintenant la sangle élastique dans les passants en prenant garde qu’ils ne se délogent pas.

 

Now slide the elastic strap into the loops making sure the loops doesn’t go out the slits.

 

(image 100)

Prenez le holster correspondant et faites passer la sangle élastique dans le passant créé grâce à la grosse sangle prisonnière de l’apparat :

 

Take the matching holster and slide the elastic strap in the loop created with the thick strap that is under the pageantry :

 

(image 101)

Retournez le tout et collez maintenant les passants au verso des courroies. Serrez bien les passants, car la sangle élastique ne tiendra que grâce à eux.

 

Put the whole thing upside down and stick now the loops to the back of the straps. Hold tight the loops, because the elastic strap will only stay in place with it.

 

(image 102)

(J’ai utilisé de la colle néoprène)

Maintenant seulement, faites des essais de longueur de sangle élastique pour positionner l’attache plastique qui se trouve sur le devant de la cuisse.

 

(I used neoprene glue)

Only now make a test of the elastic strap to position the plastic fastener that is on the front of the leg.

 

(image 103)

Lorsque ce sera fait, vous pourrez mettre cela de côté afin de vous en prendre à la petite pochette, dernier élément du tout.

 

4. La pochette (quelle surprise !):

Reprenez du lino/carton et préparez la structure de la pochette. Anticipez également le passant pour pouvoir mettre cette pochette sur la courroie de holster. Prenez la mesure de l’écartement sur la largeur de votre courroie de cuisse en cuir.

 

When it will be done, you will put this aside to bring your attention on the last part of the holsters ensemble : the pocket !

 

4. The pocket (what a surprise !) :

Use some lino/thick cardboard again and prepare the structure of the pocket. Anticipate the loop too to be able to put that pocket on the holster’s strap you just did above. The space between the slits matches the width of the holster’s strap.

 

(image 104)

Découpez du cuir et revêtez les surfaces (extérieures) de votre pochette en les collant sur toute leur surface (faites de même avec la partie qui assurera les côtés latéraux de la pochette). Prévoyez un écart pour le rabat de la pochette : il tombera mieux ainsi.

Cut some thin leather/leatherette and cover the outside surface by using glue on it (do the same with the part that will make the lateral sides). Plan a gap for the flap of the pocket : it will close easier.

 

(image 105)

Découpez le cuir à l’emplacement qui accueillera le passant (de préférence en sangle élastique) et insérez le passant.

 

Cut the leather where the loop will take place (if possible an elastic strap) and insert the loop.

 

(image 106)

Cousez-le bien serré afin qu’au final la pochette soit la plus fixe possible sur la courroie.

Pour la petite languette du rabat, cousez-la à l’envers sur le cuir de sorte à ce que, lorsque vous collerez son surplus vers l’intérieur, la languette dépasse un peu (ce sera plus clair avec les photos !) :

 

Sew it tight to get a good holding on the holster’s strap.

For the little tongue on the flip, sew it upside down on the leather in the aim to, when you’ll stick the leather left over to the inside, the tongue will jut out (it will be clearer with the pictures !) :

 

 (image 107)

 

(image 108)

 

(image 109)

Vous pouvez maintenant assembler le tout grâce une fois encore à de la colle.

 

You can now assemble the pocket thanks to glue, again.

 

(image 110)

Vous y êtes pour la pochette.

 

Here it is for the pocket.

 

 

Vous n’avez plus qu’à assembler la ceinture dans sa totalité ! Félicitations !

 

You just have to put all the parts together to get your holsters ensemble ! Congratulations !

 

 

Ensemble des holsters : Fait !

 

Holsters ensemble : Done !


Le bracelet :

 

The bracelet :

 

 

Bon ok après les holsters et le sac ce sera une balade de santé, mais ne le prenez pas à la légère pour autant ! Souvenez-vous que si Lara le porte c’est forcément parce qu’il est pénible à fabriquer :D

Mesurez votre poignet et méfiez-vous de ne pas créer un rectangle pour ce bracelet, sinon vous obtiendrez un cylindre qui ne pourra pas s’adapter sur votre poignet. Prévoyez du cuir épais, du cuir (très) fin et de la sangle élastique (encore elle !): c’est ce qui servira à maintenir le bracelet sur votre bras car les petites ceintures que vous voyez ne seront là que pour la ressemblance avec l’original, en plus de cacher l’élastique.

Vous pouvez déjà marquer l’emplacement des perforations qui serviront à fixer le cuir souple sur le cuir plus rigide. Ces perforations devront être invisibles, faites-les dans la zone qui sera recouverte par le cuir fin.

Just after doing the backpack and the holsters, this will be for the good of the crew’s health, but don’t take this as easy as it looks ! Remember that if Lara wears this thing it’s  necessarily because it’s annoying to make !

Measure your wrist and be careful not to create a rectangle for this bracelet, otherwise you’ll get a cylindar that won’t fit your wrist. Plan thick leather, thin leather and elastic strap (this again !) : the strap will serve to hold the bracelet on your arm ; the little belts you see will only be here for resemblance with the original and hiding the strap too.

You can alreard mark the place of the holes that you’ll use to sew the thin leather onto the thick leather. Those holes have to be invisible, do them in the area that will be covered by the thin leather.

 

(image 111)

Perforez également vers le centre pour y coudre les extrémités de la sangle élastique.

 

Also make holes in the middle to sew the ends of the elastic strap.

 

(image 112)

Cousez maintenant la sangle (évidemment trop courte) bout à bout. Vous pouvez vous aider de pinces à linge pour éviter d’avoir à maintenir une traction pendant que vous cousez.

 

Now sew that elastic strap (obviously too short) end to end on the thick leather. You can make use of clothes pins to avoid to hold the traction the time you sew.

 

(image 113)

Maintenant que vous en avez terminé avec la partie technique, occupez-vous de la partie esthétique de votre bracelet :

 

Now you’re done with the technical part of it, go for the aesthetic part :

 

(image 114)

Prévoyez que les petites ceintures doivent pouvoir passer dans les mini passants. Ceux qui sont à la base des petites ceintures sont purement décoratives. Ne vous prenez pas trop la tête avec ceux-là.

 

Anticipate that the little belts have to slide in the little loops. Those that are on the base of the belts are purely decorative. Don’t complicate things for it .

 

(image 115)

Cousez maintenant le cuir fin sur le cuir épais tirant sur le cuir fin afin qu’il soit bien plaqué contre.

 

Now sew the thin leather and pull it at the same time to flatten it tight to the thick leather.

 

(image 116)

Voilà comment vous allez mettre votre bracelet.

 

This is how you’ll wear your bracelet.

 

(image 117)

C’est déjà terminé ! Ça fait du bien les trucs qui prennent pas des plombes à coudre, hein !

 

It’s already done ! It’s cool to sew things that don’t need a long time, isn’t it !

 

 

Bracelet : Fait !

 

Bracelet : Done !


Les gants :

 

The gloves :

 

 

Vous l’aurez remarqué : il existe des milliards de gants sur internet, et très peu / aucun d’entre eux n’est à l’identique de la référence…

On commence à avoir l’habitude, non ?!

Décalquez la silhouette de votre main sur une feuille, et dessinez dessus le gant tel que vous aimeriez le créer. Pour éviter de gaspiller du cuir, vous pouvez sectionner la surface en plusieurs parties. Numérotez tout et surtout dissociez bien les éléments qui seront pour votre main droite de ceux qui seront pour la main gauche. Anticipez les patrons pour les parties en cuir et pour la base en tissu stretch.

 

You noticed there is a billion gloves on the net, and very few / none of them is THE good ones.

It's me or this is becoming an habit ?!

Trace the shape of your hand on a sheet of paper, and draw on it the glove like you want to create. To avoid wasting leather (thin one), you can divide the surface in 4 parts. Number them all and above all dissociate the left hand parts from the right hand parts. Anticipate the patterns for the leather parts and for the base in stretch fabric.

 

(image 118)

Découpez votre base en tissu stretch et laissez-vous un peu de marge pour l’assemblage. Profitez de plier votre tissu en deux, vous serez tranquille d’avoir découpé la silhouette à l’identique pour l’intérieur de votre main.

 

Cut the base in stretch fabric and keep a margin for the assembly. Take advantage to fold your fabric in two, you’ll be sure the shape will be the same for the inside of your hand.

 

(image 119)

Optimisez sur votre cuir fin afin d’en gaspiller le moins possible :

 

Optimise the parts to cut on the leather to waste it the less surface possible :

 

(image 120)

Reportez sur le cuir à l’aide d’un stylobille à liquide blanc (testez sur une chute qu’il soit facile à enlever avec une lingette humide avant de marquer le cuir).

 

Carry the shapes forward to the leather with a white ball-point (test that you can remove it with a damp wide before doing it).

 

(image 121)

Prenez les éléments de la main concernée et rabattez les marges vers l’intérieur pour un meilleur effet de finish. Les parties hachurées ne seront pas rabattues pour assurer la liaison entre les parties en cas de décalage.

 

Take the elements for a hand and fold down the margin for a better finish effect. The hatched parts won’t be folded down to assure a better link between the parts in case of gaps.

 

(image 122)

Cousez les éléments dans cet ordre, en prévoyant un espace pour que la bande élastique recouvre le fond de l’empiècement de cuir au niveau du poignet. Ne vous gênez pas pour rajouter des repères sur le cuir afin de bien repositionner les morceaux entre eux.

 

Sew the elements in this order, planning a space for the elastic strap to cover the low of the leather part near to the wrist. You can add marks on the leather to be sure of the locations of the parts.

 

(image 123)

 

(image 124)

 

(image 125)

 

(image 126)

J’ai dû changer mes plans en cours de route pour les débuts des doigts. Évidemment ça aurait été trop facile de n’avoir qu’à les coudre tels qu’on pourrait s’y attendre, mais cela va vous coincer les doigts car ce sera trop étroit et ça fera mal.

J’ai donc opté pour l’insertion de « bagues de sangle fine » (ici de la sangle élastique), directement cousues sur la base des doigts. Courage…

 

I had to change my plans along the way for the fingers parts. For sure it would have been too easily to sew it as if your fingers have been caught in a sandwich, but this will jam your fingers and this will hurt.

I made the choice to insert some kind of rings of strap (here elastic), directly sewed on the base of the fingers… courage…

 

(image 127)

Les petites pattes de cuir seront maintenues par leur extrémité dans la paume de la main. Mettez le gant avant afin de marquer les positions.

Ça y est, vous les avez vos gants !

 

The small leather tongues will be hold by their ends in the palm of your hand. Wear the glove to mark the positions.

You’ve got your gloves ! Yay !

 

 

Gants : Fait !

 

Gloves : Done !


Les bottes :

 

The boots :

 

 

Je vous préviens, il se peut que vous ayez des attaques de crise de nerfs avec ces bottes. Armez-vous de patience et… ne lâchez rien !

Ah oui : je n’ai les photos que pour la première botte et non la seconde. Avec l’expérience de la première, j’ai réalisé la seconde sans les quelques bourdes que j’avais commises auparavant. Ne prenez donc pas mes photos pour la seule façon de procéder.

Bien.

Choisissez vos victimes :

 

I warn you : it’s possible you get hysterical with those boots. Summon up yourself patience and don’t give up !

Unfortunately I do only have the pictures I took when making the first boot. With the experience of it, I built the second one without the mistakes I did for the first. So don’t take my picture as the only way to do it.

Well.

Choose your victims :

 

(image 128)

Dépouillez-les des éléments superflus (ici les ceintures sur le mollet) et taillez un bon coup de ciseaux par le milieu en descendant sur le devant. Faites un rectangle et non un T renversé au bout.

 

Put off the things you don’t want to keep on the boots (here the belts on the calf) and give a cut down in the middle in the front of the boot. Cut a rectangle and not an inversed T at the end.

 

(image 129)

La technique dans cette personnalisation de bottes est d’agir par couches.

C’est pour cela que vous commencerez par coudre la résille sur vos bottes. Soyez généreuses, ainsi vous n’aurez pas de mauvaises surprises si vous cousez le reste trop juste.

 

The method in this customisation for those boots is to process by layers.

This is why you’ll begin with sewing the mesh fabric on your boots. Be generous, like that you won’t have bad surprises if you are a bit short with the rest.

 

(image 130)

Vous pouvez réaliser les languettes maintenant ou plus tard, ce n’est pas important. Pour les faire vous pouvez coudre tout droit en pliant aléatoirement mais fréquemment le simili-cuir sur votre chemin. Veillez à ce que les coutures soient suffisamment écartées l’une de l’autre pour que, au moment de l’assemblage sur la botte, elles ne se voient pas.

 

You can create the tongues now or later, it’s not important. To do them you can sew straight on while folding randomly but often the leatherette. Be sure the seams are spaced enough each other for getting out of see when you’ll assemble the tongues on the boots.

 

(image 131)

Recouvrez les parties de la botte avec du similicuir autour de la grosse entaille créée précédemment avec les ciseaux, à l’emplacement de la tige et sur le pourtour supérieur de la botte. N’oubliez pas de rejoindre également la zone inférieure de la cheville (je n’ai pas réalisé le cercle sur la cheville parce que je le trouvais moche ^^).

Vous ne pourrez pas accéder partout avec votre machine ; vous devrez par conséquent terminer la couture à la main. Personnellement j’ai aussi utilisé du scotch double-face pour tapis ainsi parfois que de glue forte pour assurer un maintien moins précaire : vous vous apercevrez vite que la partie de la botte occupée par le pied est très rigide et vous en aurez très vite marre de vous massacrer les mains dessus !

 

Cover the parts of the boots with leatherette around the big cut you did before, around the top of the boot and behind the leg. Don’t forget to cover the area around the ankle (I didn’t do the circle on the ankle because I didn’t like it ^^).

You won’t be able to sew anywhere on your boots with your sewing machine ; you’ll have to do some sewing by hand. Personally, I also used double-sided scotch tape for carpets and I also used some strong glue to have a better holding : you’ll see by yourselves that the part of the boot where the feet lays (ankle, toes) is awfully hard to sew and you’ll get easily upset massacring your hands on it !

 

(image 132)

 

(image 133)

Rajoutez la bande de simili sur la tige de la botte (avec une boucle rectangulaire juste au-dessus du talon). Vous allez probablement devoir coudre certaines zones à la main, aussi je vous conseille d’acquérir des aiguilles spéciales pour les fauteuils.

Add the rectangle of leatherette on the back of the leg (with a rectangular belt just above the ankle). You’ll probably have to sew some areas by hand, so don’t hesitate to buy special needles for armchairs.

 

(image 134)

 

(image 135)

Si ce n’est pas déjà fait, créez les languettes (voir photos précédentes) et cousez-les maintenant sur les bottes. Faites très attention à ne pas donner trop de matière sinon vous nagerez dedans. Mon meilleur conseil est d’essayer et de marquer la position avec un stylobille blanc (que vous pouvez retirer facilement avec une lingette humide).

 

If it’s not already done, sew the tongues (see the pictures before) and sew them now on the boots. Be very careful not to give too much width otherwise the boot will be too large for you. My best advice is to wear the boots and park the position with a white ball-point (that you are able to erase after the sewing).

 

(image 136)

 

(image 137)

 

(image 138)

Vous pouvez coudre les décorations latérales sur vos bottes (si vous arrivez, faites des arrondis, ce sera plus joli que chez moi) :

 

You can sew the lateral decorations on your boots (if you can, do roundnesses, that will be nicer than my decorations ) :

 

(image 139)

Pour les parties métalliques, j’ai fait appel à Tiplop. Il a reproduit les boucles selon les trois longueurs que je lui ai fournies (après essayage), puis a rajouté le système des attaches parisiennes pour la fixation sur les bandes de cuir découpées un peu plus large .

 

For the metallic parts, I asked Tiplop. He reproduced the parts by following the three lengths I gave him (after trying the boot of course), and added the « attaches parisiennes » system for the fixation on the leather that has been cut a bit larger than the metallic pieces.

 

(image 140)

La position des attaches a été reportée sur les bandes de cuir (qui ont été arrondies), les boucles ont été badigeonnées de colle néoprène puis le tout a été assemblé comme suit:

 

The fastener’s position has been marked on the leather straps (that have been rounded), the buckles have been distemper with neopren glue and the two things have been assembled as follows :

 

(image 141)

Fixez les boucles sur vos bottes avec non seulement de la colle néoprène mais aussi quelques points de couture.

Le bout des bottes a été réalisé de la même façon, mais sans le système d’attaches parisiennes ni points de couture (la chaussure étant extrêmement dure à percer à cet endroit).

Vous avez terminé vos bottes ! Respect !

Fix the assembly on your boots with neopren glue and with some seams to get sure of it.

The ends of the boots has been realized the same way, but with no « attaches parisiennes » system and no seams (too hard towards the toes area on the boot to sew).

You finished your boots ! Respect !

 

Bottes : Fait !

 

Boots : Done !